Réponse par Son Eminence l'Ayatollah Seyed Ali Al- Hosseini Al-Sistani concernant la prochaine Constitution irakienne.
25 Rabiul-Thani 1424

Au Nom de Dieu le Miséricordieux le Tout Miséricordieux


Son éminence Notre cher Marja Ayatollah Al-ouzma Seyed Ali Al-Hosseini Al-Sitani
Salamoun alaykoum warahamatollah wabarakatoh
Les forces d’occupation en Iraq ont annoncé leur décision d'établir une assemblée pour préparer la Constitution irakienne prochaine, et qu'elles nommeront les membres de cette assemblée après avoir consulté des groupes politiques et sociaux dans le pays. Ensuite la Constitution esquissée par cette l'assemblée sera présentée pour un référendum général.
Veuillez clarifier la position (de ce projet) selon la Charia’ (la Loi Islamique) et que doivent faire les croyants devant un tel projet Constitution irakienne.

Un Groupe de Croyants
20 Rabiul-Akhar 1424
21 juin 2003

Au Nom du Tout-puissant

Ces forces n'ont aucun juridiction pour nommer des membres de l'assemblée de préparation de Constitution. Il n'y a aucune garantie que cette assemblée préparera une constitution servant les meilleurs intérêts du peuple irakien et l’expression de leur identité nationale dont le fondement est la religion Islamique solide et les nobles valeurs sociaux. Le fondement même d’un tel projet est inacceptable.
Tout d'abord il doit y avoir des élections législatives pour que chaque citoyen irakien jouissant du droit de vote puisse choisir leurs représentants dans une assemblée de préparation de Constitution fondatrice. Ensuite la Constitution esquissée peut être soumise à un référendum.
Tous les croyants doivent contribuer à l'accomplissement de cette question déterminante et faire de son mieux pour atteindre ce but de la meilleure façon possible.
Qu’Allah Le Béni Tout-puissant, dirige tout le monde vers le bien.
Wassalamo alaykoum warahmatollah wabarakatoh

Que la paix et l'amour d’Allah et ses bénédictions soient sur vous)

Sceau & Signature
Ali Al-Hosseini Al-Sistani
25 Rabiul-Akhar 1424
26 juin 2003