Al seyed Al Kashmiri lance un appel paternel aux jeunes musulmans dans ce temps où ils sont l'objet des méfaits des forces de l'oppression et du mal de partout. Al seyed Al Kashmiri met l'accent sur:
• Mettre à profit l’énergie de la jeunesse consciente pour trouver des solutions judicieuses aux problèmes idéologiques auxquels elle y est exposé a l'heure actuelle.
• Acquérir les sciences et les connaissances islamiques de la tradition du prophète Mohammed(p) de sources sures et fiables.
• Qu'ils soient conscients, attentifs et perspicaces de ce qu'ils leurs parvient conformément a l'esprit du verset suivant: [Ceux qui prêtent l'oreille à la Parole, puis suivent ce qu'elle contient de meilleur. Ce sont ceux-là qu'Allah a guidés et ce sont eux les doués d'intelligence!].1
• S'obliger à suivre le code communément admis par la haute autorité religieuse(al marja' qui remplit toutes les conditions requises) instauré a l’époque du temps de la grande occultation de l'Imam(p) pour la félicité de ce bas monde et de l’au-delà.
25 Rabi' II 1436

Son discours fut une réponse a une question émanant de certains sites et de la communauté irakienne résidente aux Pays-bas à propos des devoirs des jeunes face aux idées religieuses extrémistes attribuées a l'islam et qui a pris de l'ampleur au sein des jeunes par le biais des médias modernes suscitant ainsi la confusion dans leurs rangs provoquant ainsi des divisions entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre ou encore des sceptiques. Quels conseils pouvez vous leur prodiguez dans l’état actuel des choses?

Il répondit de la façon suivante

Premièrement: Nous savons que les jeunes constituent une force non négligeable du fait que cette période est vraiment sensible, en ce sens qu'elle est le moment de la générosité et du sacrifice d'une part et d'autre part les jeunes sont le tremplin du future et sa raison d'être. De faite le coran n'a pas négligé cette importante tranche d'age de la société, bien au contraire il l'a mentionné à différents passage du coran comme sourate El Kahf :[Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. Ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur; et Nous leur avons accordé les plus grands moyens de se diriger (dans la bonne voie)]2. Dans l'histoire des prophètes - Ibrahim(p):[(Certains) dirent: «Nous avons entendu un jeune homme médire d'elles; il s'appelle Abraham»]3.
-Moussa(p) avec les deux filles du prophète Cho'aib(p)
-Youssef(p) pour sa loyauté et sa pureté.
Et les compagnons de okhdoud qui furent tous des jeunes. Tout cela et d'autres exemples constituent pour nous des grandes leçons et de grands enseignements de ce que le coran leur a réservé un grand intérêt dans la mesure où les jeunes forment une force importante dans la société, leurs forces est entre deux faiblesses: l'enfance et la vieillesse. D'ailleurs la parole d'Allah est explicite à ce sujet: [Allah, c'est Lui qui vous a créés faibles; puis après la faiblesse, Il vous donne la force; puis après la force, Il vous réduit à la faiblesse et à la vieillesse: Il crée ce qu'Il veut et c'est Lui l'Omniscient, l'Omnipotent]4.

Dans cette importante tranche d'âge il est nécessaire que l'être humain soit éduqué d'une façon correcte,judicieuse afin qu'il soit en capacité et en maturité afin d'être un élément actif et utile dans la société. C'est ainsi qu'il sera en état de faire de bonnes actions et pourra créer les conditions de diffusion du bonheur entre les gens, en se référant aux prophètes, aux infaillibles, aux pieux et de ceux qui ont suivis leurs enseignements,lesquels servent d'exemples et de modèle pour l'humanité.
En somme cette partie de la vie de la jeunesse peut être considéré comme étant une période heureuse si elle est basée sur les saints fondements pédagogiques appliqué dans l'apprentissage par un éducateur sincère.
Partant de là nous observons qu'au début de l'appel à l'islam et de la sensibilisation des gens par le prophète Mohammed(p), il eut recours à la force de la jeunesse pour faire face aux problèmes posées et aux difficultés et pour surmonter les obstacles dont souffrait la société islamique. De fait le prophète(p) a concentrer ses efforts sur la génération des jeunes dès le début de son appel bénit à l'islam en leur accordant la plus haute importance tout en s'appuyant sur leurs propres valeurs instinctives après leur avoir inculqué les fondamentaux de la morale religieuse et du crédos. Ainsi le prophète(p) oriente et met au service leurs capacité et leurs potentialité vers la voie du bien, du bonheur et de la bienfaisance à tel point que cet enseignement interloqua les polythéistes et jeta le trouble dans leurs esprits, en voyant les fidèles accomplir les rites religieux comme le prière, les invocations et les entr'aides dans les actions de bienfaisance, sans oublier l'appel lancé aux gens pour se rapprocher d'Allah.

Saad ibn Malik est considéré comme un fervent prédicateur dans cette période de trouble alors qu'il avait à peine 17ans. Nous citons également Mossab ibn Umayr qui était le messager du prophète(p) envoyé à al Médina pour prêcher l'islam alors qu'il était tout jeune, ainsi que Ayn Itab qui fut commandant de la Mecque après la conquête islamique sachant qu'il n'avait que 21ans. Quant à Ossama ibn Zayd il fut désigné par le prophète(p) comme commandant de l'armée des musulmans dans la bataille contre les Romains il était alors âgé de 18ans.

Le prophète(p) leur confia ces postes importants et sensibles qu'en tenant compte de leurs capacité et aptitudes a assumer de telles charges si lourdes pour défendre et préserver l'islam authentique. Le prophète(p) eu le souci de mettre à profit de telles compétences si généreuses (bienfaitrices) qui ne devaient pas être gaspiller inutilement de telle sorte que leurs titulaires et la société islamique toute entière puisse trouver la puissance et le bonheur. Le temps de la jeunesse est donc une occasion en or qui ne se produit qu'une seule fois dans la vie, c'est là l'un des bienfaits divins qui si l'on en fait un bon usage conformément aux principes religieux permettra à l'être humain d'atteindre le bonheur.

Aujourd’hui le devoir principal pour les jeunes musulmans c'est d'avoir une meilleure compréhension de l'islam en se fondant sur ses bonnes sources pures provenant autant du saint coran, que de la tradition prophétique honorable et des faits, gestes, discours et décisions des infaillibles. Ce grand héritage religieux nous a été légués par les sources précédemment citées n'est pas négligeable dans l'approche des différentes connaissances et sciences, il nous permet d'avoir une vision plus claire de l'islam. Si les musulmans veulent atteindre le bonheur et la béatitude de ce bas monde et de l’au-delà ils devront suivre la voie des Ahl ul Beyt(paix et bénédictions sur eux) et se conformer à leurs orientations sinon la communauté aura perdu ses propres valeurs.

Nous observons que le Saint prophète(p) lia les Ahl ul Beyt au coran à travers sa célèbre citation:[Je vous lègue un héritage(deux choses précieuses) si vous vous y cramponnez vous ne serez après ma mort jamais égarez: le livre d'Allah qui est un câble descendu du ciel sur la terre et ma descendance,les gens de ma demeure,sachez qu'ils ne sépareront pas jusqu'au moment ou il me rejoindront auprès du Bassin(de Kawthar) alors prenez garde à les prendre comme successeurs après moi].5 La perte de vitesse de cette Oumma est due a son détachement de ces 2 liens solides guidant vers le droit chemin.

En plus de tout ce que nous venons de citer, nous recommandons vivement aux jeunes de prendre conscience, d'être vigilant dans tout ce qu'ils lisent, entendent comme discours,idées diffusent, d'opinions et de tout soumettre à l'examen du saint coran et de la tradition prophétique afin de vérifier leurs véracité pour en tenir compte ou les rejeter. Nous avons relever tout récemment qu'un certains nombre de prédicateurs prononçaient des discours sur l'islam et au nom de l'islam en se fiant à leurs propres humeurs et leurs subjectivité ou en se soumettant aux exigences de ceux qui les manipulent et ce sans s’embarrasser a chercher la validité dans ses sources sures. De telle conduite contribue a diffuser des idées dogmatiques empoisonnées et pernicieuses au sein des plus jeunes ce qui conduit à la mort et à la déperdition des deux mondes. Le coran a décrit cette catégorie de personnes déviantes par le verset suivant:[Dis: «Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien...»].6

Aussi je lance un appel fraternel aux prêcheurs et aux prédicateurs musulmans un peu partout dans la monde pour qu'ils s'assurent de la justesse des discours attribuées au prophète(p) et à sa noble famille(p), qu'ils transmettent aux fidèles pour que ceux-ci ne soient pas égarées et induit en erreur. Il y a lieu de noter dans ses discours, le caractère faible, anormal et incohérent. En ce qui nous conserne nous avons le devoir de transmettre aux jeunes et aux public en général les meilleures enseignements des prophètes, des infaillibles et des pieux car si les gens assimilent et entendent bien ses justes enseignements ils seront enclin a aimer l'islam et à le suivre.

Deuxièmement: La mise en application de ce que nous avons compris de l'islam, de ce que nous avons appris de ce qui est licite et illicite,sinon nous serons considérer comme semblable a ceux qui sont décrit dans les versets suivants:[Ceux qui ont été chargés de la Thora mais qui ne l'ont pas appliquée sont pareils à l'âne qui porte des livres. Quel mauvais exemple que celui de ceux qui traitent de mensonges les versets d'Allah et Allah ne guide pas les gens injustes],7et [Et raconte-leur l'histoire de celui à qui Nous avions donné Nos signes et qui s'en écarta. Le Diable, donc, l'entraîna dans sa suite et il devint ainsi du nombre des égarés. Et si Nous avions voulu, Nous l'aurions élevé par ces mêmes enseignements, mais il s'inclina vers la terre et suivit sa propre passion. Il est semblable à un chien qui halète si tu l'attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l'exemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. Eh bien, raconte le récit. Peut-être réfléchiront-ils!]8.

Troisièmement: S'en tenir aux directives édictées par les instances de la haute autorité religieuse, celles la même qui se chargent des affaires de la communauté et qui trouvent des solutions adéquates à ses propres problèmes. Tout simplement car nous sommes appelés à suivre leurs exemples durant l’époque de l'occultation de l'Immam(p) du fait qu'ils sont le modèle, nos chefs et un refuge sécurisé pour la loi légale islamique(charia) face au dépérissement et au déviationnisme.

Quatrièmement: L'appel vers Allah est une étape haut combien éminente:[Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre et dit: «Je suis du nombre des Musulmans?»].9 Ayant pris connaissance des enseignements sacrées de l'islam, de nous y être ensuite conformer pleinement en les pratiquants en application aux conditions requises précitées, nous nous engageons a diffuser l'appel vers Allah en commençant par nous même, par nos familles, par nos frères puis par la société en référence a la parole divine:[O vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres].10

Cinquièmement: Les musulmans doivent être solidaire et s'unir tous ensemble, la preuve est que cela soit conforme à la parole divine :[Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés].11 La sourate du coran qui précise ce qui suit: [Par le Temps,L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance.]12 est un éclairage qui aura suffit à orienter les musulmans dans ce sens.
Nous soulignons ici que la responsabilité des parents ne se limitent pas aux niveaux des besoins matériels, et qu'il est indispensable de veiller à l’éducation morale et religieuse comme il est précisé dans ce hadith:[Commencer a parler avec vos enfants avant que vous soyez devancé par al morji'a]. c'est a dire ceux qui cherche a les détourner et les dévier de leur croyance religieuse et de leur nature originelle(al fitrah) et on a rapporté que le prophète(p),[ voyant des enfants, il déclara:"malheur aux enfants des derniers temps d'avoir de parents indignes", il lui a été demandait s'il était question de parents polythéistes, le prophète rétorqua: qu'il s'agissait des parents croyants qui ne prenaient pas la peine de leurs initiés aux obligations religieuses et lorsque ceux ci s'instruisent leurs parents leurs font obstacle en leurs posant un interdit. Alors ils en sont satisfait dans la mesure ou cela leur procure un certain bien matériel de ce bas-monde,ils ne font pas partie de mes adeptes et je ne suis pas la référence pour eux"].

Enfin nous ne devons pas oublier la responsabilité des imams des centres ainsi que celle des associations religieuses, des orateurs, des prêcheurs et des prédicateurs par la prise en charge des jeunes afin de les instruire de la meilleure façon possible sur la base des préceptes établies par l'islam,par le prophète Mohammed(p), et par la voie tracée par sa sainte descendance ainsi que leurs codes moraux.

Pour conclure nous implorons Allah exalté soit t-'il pour qu'il nous guide et guides nos jeunes vers le droit chemin car Allah entend nos supplications et les exhaussent.


1- sourate al zoummar:18
2- sourate la caverne:13
3- sourate les prophètes: 60
4- sourate les romains: 54
5- hadith thaqalayn de sunan Al tirmidhi qui est rapporté avec des variantes de prononciation dans sahih Mouslim,mosnad l'imam Ahmed ibn Hanbal,sunan Al Nissai, Al Hakem dans al mosstadrek ala el sahihayn bien d'autres qui ont authentifié ce hadith et l'on élévé au rang d'irréfutable.
6- sourate la caverne: 103-104
7- sourate vendredi:5
8- sourate al araf: 175-176
9- sourate foussilat: 33
10- sourate l'interdiction: 6
11- sourate la famille d'Imran: 103
12- sourate le temps