Les rituels du Hajj

Les Actes Obligatoires du Tawâf

Il y a huit actes obligatoires dans le tawâf:

1 et 2- Commencer et terminer chaque tour par la Pierre Noire (Al-Hajar al-Aswad). Pour ce faire, il suffit, selon l"avis juridique le plus vraisemblable", de commencer à partir de n'importe quelle partie de la Pierre et d'y terminer le tour, bien que la "précaution" commande que le pèlerin passe avec tout son corps par toutes les parties de la Pierre Noire au commencement et à la fin.

Pour réaliser cette exigence de la "précaution juridique", il suffit de se positionner un peu avant la Pierre au premier tour, de former l'intention du tawâf à partir d'un endroit qui se situe au niveau de la Pierre, et de faire les sept tours, en en terminant le dernier à un point dépassant un peu le niveau de la Pierre, mais avec l'intention de terminer le tawâf à l'endroit considéré comme étant le niveau de la Pierre. De cette façon le pèlerin s'assure qu'il s'est bien acquitté de l'obligation de commencer et de terminer le tawâf par la Pierre Noire.

3- Laisser la Ka`bah à sa gauche durant tout le tawâf. Ainsi, si le pèlerin venait à se trouver en face de la Ka`bah lorsqu'il s'apprête à embrasser les Arkân (les piliers ou les coins) ou dans toutes autres circonstances, ou si la bousculade de la foule venait à le placer dans une position où la Ka`bah se trouverait en face de lui, ou derrière lui ou à sa droite, toute la partie parcourue ainsi, serait invalide.

Il est à noter que, selon "toute vraisemblance", l'obligation faite au pèlerin, de laisser la Ka`bah à sa gauche pendant tout le tawâf, doit être comprise d'une façon globale, et ne nécessite pas qu'il soit tatillon sur la précision de son exécution, en déviant son corps aux deux ouvertures du Hejr Ismâ`îl (74) et aux quatre Piliers. La preuve en est le fait que le Saint Prophète fit le tawâf sur une monture.

4- Inclure le Hejr Ismâ`îl (75) dans le parcours de tawâf (matâf), en ce sens que le pèlerin doit faire le tour à l'extérieur du Hejr (le contourner), non à l'intérieur (en passant entre la Ka`bah et Hejr Ismâ`îl) ni (en marchant) sur l'emplacement de son mur.

5- Etre et rester à l'extérieur de la fondation du mur de la Ka`bah et de la maison (Çuffah) qui se trouve à ses extrémités, appelée "Châthrawân".

6- Faire le tour de la Maison (la Ka`bah) sept fois. En faire moins de sept fois n'est pas valable. De même si le pèlerin fait délibérément plus de sept tours, le tawâf sera invalide, comme on le verra plus loin.

7- Les sept tours doivent être considérés comme consécutifs, en ce sens qu'il ne faut pas qu'il y ait un long intervalle entre deux tours, sauf dans quelques cas exceptionnels que nous verrons dans les articles à venir.

8- Le mouvement du pèlerin autour de la Ka`bah doit être volontaire, en ce sens qu'il ne doit pas se laisser entraîner par la foule dans son mouvement autour de la Ka`bah. S'il se trouve donc dans une situation où il fait le tour de Ka`bah involontairement et entraîné par la foule, cela n'est pas valable, et il doit contrôler son mouvement.

Article 303: Selon l'avis juridique connu, la procession (le tawâf) autour de la Ka`bah doit se faire dans l'espace vacant entre le Sanctuaire (la Ka`bah) et Maqâm Ibrâhîm, distant d'environ 26,5 thirâ` (bras) - soit environ 12 mètres. Cela veut dire que tout au long de la procession, le pèlerin ne doit pas 'éloigner de la Ka`bah au-delà de 12 mètres. Mais cet espace se réduit à 6,5 thirâ`(bras)-soit environ 3 mètres- lorsqu'il se trouve du côté de Hejr Ismâ`îl qu'il a l'obligation de contourner (et qui est distant d'environ 20 bras du Sanctuaire).

De ce fait, le pèlerin risquerait de dépasser l'espace légal assigné à la Procession, lorsqu'il se trouve de ce côté-ci de la Ka`bah et de commettre, par conséquent une infraction. Toutefois, il n'est pas exclu que ce dépassement soit permis lorsqu'il est involontaire, surtout quand le pèlerin ne peut pas rester dans la limite de l'espace prescrit, ou que cela lui serait insupportable ou très difficile.


74. Voir note suivante.
75. Hejr Ismâ`îl est un petit mur en forme d'arc tout près de l'une des quatre façades de la Ka`bah.