Les rituels du Hajj

Le lieu du sacrifice expiatoire

(takfîr-acquittement de l'aumône expiatoire)

Article 283: Si le mohrem devient redevable d'un sacrifice à titre d'aumône expiatoire, à la suite de la chasse d'un gibier pendant la `Omrah mofradah, le lieu d'égorgement de la bête de sacrifice est la Mecque, et si la chasse a eu lieu pendant la `Omrah de tamatto` ou le pèlerinage, le lieu d'égorgement est Minâ. Il en va de même si le mohrem devient redevable de l'aumône expiatoire à la suite d'un acte interdit autre que la chasse, selon "la précaution".

Article 284: Si le mohrem devient redevable de l'aumône expiatoire, à la suite de la chasse d'un gibier ou de tout autre acte interdit, et qu'il omet d'égorger la victime à la Mecque ou à Minâ, avec ou sans raison valable - jusqu'à ce qu'il retourne chez lui- il lui est permis de l'égorger où il voudra, selon toute vraisemblance.