Le guide pratique du Musulman

Mudhtaribah (irrégulière)

Article 215: (La mudhtaribah est une femme dont les règles se sont produites pendant quelques mois sans que son cycle habituel soit formé).

Si le sang qui s'écoule durant plus de dix jours chez une mudhtaribah présente pendant quelques jours les caractéristiques de haydh , et pendant d'autres celles d' istihâdhah, et que la durée de l'écoulement du sang qui ressemble au haydh n'est ni inférieure à trois jours ni supérieure à dix jours, ce dernier sang doit être considéré comme haydh pendant toute sa durée, le reste sera traité comme istihâdhah . Mais s'il (le sang présentant les signes de haydh ) dure moins de trois jours ou plus de dix jours, la mudhtaribah doit, par précaution:

soit se référer au cycle menstruel qui pré-valent chez des proches parentes comparables et l'adapter. Lorsque une jeune mudhtaribah est obligée de prendre comme référence le cycle menstruel d'une proche parente (morte ou vivante), celle-ci doit répondre à deux critères:

Elle ne doit pas être relativement très âgée ou proche de la ménopause;

Elle ne doit pas avoir un cycle menstruel totalement différent des règles des autres membres de la famille.

ou, si cela n'est pas possible.

soit fixer (comme période de règle) tout nombre de jours raisonnable qui ne soit ni inférieur à trois ni supérieur à dix.