Le guide pratique du Musulman

Engager quelqu'un pour accomplir des prières manquèes

Article 543: Après la mort d'une personne, on peut engager quelqu'un pour accomplir, moyennant rétribution, les Prières ou d'autres actes de piété obligatoires que la personne décédée aurait omis d'accomplir de son vivant. Il est également licite d'accomplir de telles Prières pour une personne décédée, sans se faire payer.

Article 544: De même, quelqu'un peut accepter un mandat l'engageant à accomplir des actes recommandés, tels que la Ziyârah (visite pieuse), un pèlerinage, la `umrah, au nom et à la place de personnes vivantes . On peut également accomplir quelques actes recommandés, et en offrir la récompense spirituelle à d'autres personnes, vivantes ou mortes.

Article 545: La personne engagée en vue d'accomplir les Prières manquées d'un défunt, doit:

soit être mujtahid lui-même,

soit connaître les règles de l'accomplissement de la Prière selon le taqlîd ,

soit observer la règle de la précaution, à condition qu'elle sache parfaitement dans quels cas cette règle doit être observée.